Come As You Are

5 Nov

Bon alors là je sais que je risque de me faire lyncher par les puristes car je m’attaque à du lourd pour la reprise de ce lundi : une cover de Come As You Are, une des chansons les plus célèbres de Nirvana, extraite du non moins célèbre Nevermind sorti en 1991. Même si tu n’étais pas forcément né à cette époque (c’est que le temps passe), tu la connais forcément :

Il y a quelques temps Séverin a repris cette chanson dans le cadre d’une session pour ALLOMUSIC. Si tu ne le connais pas, Séverin c’est un peu le pygmalion des temps modernes. Ainsi en 2009 il a sorti Cheesecake, un album sur lequel chantent 14 artistes féminines, et pas des moindres, puisqu’on y retrouve entre autres Marie-Flore, Constance Verluca, Lippie, La Fiancée, Liza Manili. Il a également réalisé le premier album de cette dernière, paru en juin dernier, que j’avais beaucoup aimé et dont j’ai parlé ici. Cet auteur-compositeur est également interprète à ses heures, il a d’ailleurs sorti cette année un album très réussi. Je préviens quand même, allergiques à la pop des années 80, s’abstenir.

Orfèvre de la pop, le choix de Séverin de reprendre LA chanson grunge par excellence constitue donc une grosse prise de risques. On pourrait même parler d’inconscience. Forcément, outre le fait que j’adore le travail de ce garçon,  ça m’a donné envie d’écouter (j’aime bien les gens kamikazes). Tout d’abord, le choix du français rebute un peu, et l’utilisation du combo synthé/xylophone donne un petit côté Playskool et kitsch à une chanson transpirant initialement le désespoir. Et puis au fur et à mesure transparaît une touche de mélancolie. Le tout forme un ensemble cohérent, bien loin de la version originale certes, mais doté d’un charme qui lui est propre. Voilà pourquoi j’aime Séverin : il a le don de manier le doux-amer comme personne.

Proposer une nouvelle lecture d’une chanson en l’adaptant à son propre univers musical, c’est ce qu’on attend d’une reprise. Pari réussi pour Séverin.

Share Button

One Response to “Come As You Are”

  1. zyblynn 7 novembre 2012 at 10:50 #

    C’est quand même dommage qu’il n’y ait aucun commentaire sur le blog au vu des débats que j’ai pu lire sur Facebook. A lire la plupart des avis, je m’attendais à quelque chose de vraiment horrible, mais,finalement, j’ai trouvé cette version plutôt réussie.C’est tellement décalé par rapport à l’originale que ça en devient ingénieux je trouve (même si le synthé aurait pu être un tout petit peu moins présent sans rien enlever au charme de cette reprise).

Leave a Reply